Charte du cavalier randonneur et du meneur

CHARTE DU CAVALIER RANDONNEUR ET DU MENEUR   DES CAVALIERS DU PLATEAU

La randonnée équestre est un moment de découverte, de convivialité et de vie en plein air en harmonie avec votre monture dont la réussite nécessite le respect de quelques règles simples.

Je respecte mon cheval

  • Je monte ou j’attèle un cheval en bonne santé, sans blessure, adapté à mon niveau et à l’effort demandé.
  • Je m’assure que mon cheval est à jour dans ses soins (vaccins, vermifuge, dents, dos ferrure).
  • J’utilise un harnachement qui convient à mon cheval et à l’activité prévue.
  • Je m’occupe de mon cheval avant de m’occuper de moi.
  • Pour voyager loin, je ménage ma monture en gérant son allure selon sa condition physique, la nature du terrain, le relief et le nombre de kilomètres que j’ai à parcourir.
  • Après une journée de randonnée, je m’assure que mon cheval n’est pas blessé, soit par le matériel soit par un élément extérieur.
  • Je respecte la distance de sécurité entre deux chevaux, je transmet aux cavaliers qui suivent les informations qui viennent de devant : allures,branche, danger quelconque.
  • Si mon cheval botte, je le signale par un ruban rouge à sa queue, pour un entier je le signalerai par un ruban blanc.
  • Lors des pauses, je n’intercale pas mon cheval dans un groupe de chevaux déjà mis à l’attache. Et je laisse suffisamment d’espace entre les chevaux qui ne se connaissent pas. Il est conseillé d’utiliser une ligne d’attache équipée de ficelle lieuse. Si je suis meneur, une personne doit rester à la tête des chevaux attelés, ou aux guides, si non ces derniers seront dételés.

Je randonne pas idiot: je respecte la nature et les espaces que je traverse

  • J’apprends à connaître la faune, la flore, la géologie et les sites rencontrés sur mon parcours.
  • Les seuls souvenirs que je prends de ma randonnée sont des photos. J’évite toute cueillette.
  • Pour éviter que mon cheval piétine des espèces sauvages ou cultivées et qu’il provoque l’érosion des sols fragiles, je ne sors pas des chemins et sentiers, je ne traverse ni les cultures ni les plantations.
  • Je fais attention aux arbres pour que mon cheval ne les écorce pas à l’attache, je préfère une branche d’arbre au tronc pour attacher mon cheval.
  • Je n’effraie pas les animaux en pâture et je referme derrière moi les barrières que j’ai ouvertes.
  • Je ne jette rien, je ne laisse derrière moi que la trace de mon cheval, si je suis  fumeur, je ne jette pas mes mégots même éteints dans la nature.
  • Je laisse derrière moi un emplacement de bivouac, un point de départ/arrivée propre, dans le même état où je l’ai trouvé, tous les déchets sont récupérés et j’enlève les crottins sur les zones de stationnement (parking ou point de départ/arrivée).
  • J’adapte mon allure en fonction de l’état du chemin.
  • Je signale les anomalies rencontrées sur mon parcours comme les départs de feu, les animaux errants, les éboulements, les chutes d’arbres ou les décharges sauvages.

Je respecte les autres utilisateurs de l’espace naturel

  • Je suis courtois avec toutes les personnes rencontrées sur mon parcours.
  • Quand je croise des promeneurs, je ralentis l’allure et je prends mes distances.
  • Je maîtrise mon cheval aux différentes allures.
  • En période de chasse, je suis vigilant et j’évite les zones de battue.
  • Je respecte la réglementation concernant l’accès des chevaux sur les plages et les forêts.

Je suis prévoyant

  • Je m’assure que mon assurance est à jour, si le port du casque est obligatoire  et si elle couvre les éventuels dommages causés par mon cheval et éventuellement mon chien.
  • Il est très important de noter que, quelle que soit la situation, si un chien provoque des dégâts ou dommages à un tiers, le propriétaire sera pénalement responsable. 
    Que votre chien ait été en laisse ou non, qu’il soit sous votre garde ou non… peu importe vous serez responsable !!!
  • Je monte avec un casque. Son port n’est pas obligatoire, il est cependant dans notre intérêt de le porter, ainsi que le gilet de sécurité. Un accident n’arrive pas qu’aux autres et gâche la randonnée de votre entourage et des organisateurs.
  • Je choisis un équipement qui garantit ma sécurité.
  • J’emporte toujours dans mes sacoches: un cure-pieds, un couteau et une lampe de poche;un peu de monnaie et un téléphone portable.
  • Je reste visible par tous les temps et à toute heure en m’habillant de couleurs claires et en portant des bandes réfléchissantes de nuit. Je prends garde à chaque traversée de route.
  • Je respecte les obligations: code de la route, code forestier, code rural, règlement des réserves naturelles ,règlement des espaces protégés, règlement des plages.

Vie de groupe et respect des organisateurs

  • Ne sont admis à participer que les cavaliers dûment inscrits
  • Les cavaliers doivent se conformer aux consignes des organisateurs
  • Les cavaliers sont priés de respecter scrupuleusement le tracé du circuit
  • Les organisateurs sont des bénévoles, les participants sont priés de leur faciliter la tâche et de les aider chaque fois que possible en participant aux tâches collectives. LE PRIX DE LA RANDONNÉE N’INCLUE PAS LE SERVICE.